samedi 14 mars 2009

Comment Facebook a censuré certains de ses membres

Cela s'est passé en décembre dernier, je venais de partir en Tunisie et je commençais à vraiment y mesurer l'impact étonnant de Facebook. Pour information le site compte près de 400 000 tunisiens (sur 10 millions de tunisien et surtout seulement 200 000 foyers abonnés à l'ADSL) et il ne s'est pas passé une journée sans que j'entende un "on reste en contact sur FB" ou un "je vais mettre cette photo sur FB". Bref, tout ça pour dire que mes discussions 2.0 ont largement tournées autour de ce thème.

Donc, fin décembre 2008, le Proche-Orient venait de s'embraser à nouveau et plusieurs de mes contacts se sont d'un coup souvenu que ce conflit existait. J'ai donc vu pleuvoir des centaines de statuts engagés et des groupes de soutien. Jusqu'à là tout allait bien, jusqu'au jour ou deux de mes amis ont décidé de mettre des photos d'enfants palestiniens tués lors des raids. Les modérateurs du site n'ont pas aimé et ont décidé de bloquer purement et simplement leur compte pour une durée indéterminée.

Ceci aurait peut-être pu paraître logique, on aurait pu se dire que de telles images pouvaient choquer, mais le problème c'est que durant tout ce temps, des groupes et des vidéos clairement antisémites et anti-arabes continuait de voir le jour et mettaient des semaines avant d'être supprimés (certains sont même encore présents).

La décision est d'autant plus surprenante que ces deux amis sont tout ce qu'il y a de plus ouverts et qu'ils n'avaient jamais posté quoi que ce soit de moralement répréhensible. De plus, lors des attentas de Bombay, des photos des victimes indiennes s'affichaient normalement sur les profils de membres sans que Facebook s'en offusque. Y aurait-il deux poids deux mesures ?

Heureusement, il aura suffi à un de ces amis de contacter Facebook (il faut avouer que sur ce point, ils sont réactifs) pour que le problème soit réglé. Les modérateurs du site ont signalés qu'après avoir reconsidéré son profil, ils ont décidé de lui réactiver son compte. Par contre même s'ils connaissaient la raison de sa mise au ban, ils étaient incapables de lui indiquer quelle photo a provoqué cette suspension de compte (pour un souci technique et de sécurité ont-ils dit).

Bref, vous aurez compris qu'entre cet épisode, celui où ils ont censurés les photos de femmes allaitant leurs enfants, leur modification inopinée des conditions d'utilisation et leur nouvelle page d'accueil (mais pourquoi ont-il fait cela ?!), le site a bien perdu de sa crédibilité en ce qui me concerne.

Paradoxalement, je continue quand même de le fréquenter, de même que les deux amis qui ont eu cette mésaventure. Facebook ou l'histoire d'amour passionnelle :-) ?

4 commentaires:

linda a dit…

mais Facebook n'a pas fait que ça, durant cette même période la souris impitoyable des modérateurs a frappé d'autres facebookeurs; ceux-ci - même si leurs comptes n'ont pas été bloqués - ont été victimes de cette censure mais sous d'autres formes (message d'avertissement, vidéos, photos ou liens -dont le contenu est parfois loin d'être agressif- supprimés) bref...
par contre pour les femmes qui allaitent je ne suis pas forcément contre, ça reste des photos de nu et il ne faut pas oublier que le web regorge de pervers XD (et puis tout le monde ne s'extasie pas devant ce geste "noble")

marwen a dit…

Saleté de FB, les modérateurs ont supprimé une vidéo de George Benson que j'avais publié il y'a de cela 2 mois. Ils ont dit que cette vidéo remettait en cause l'intégrité du Jazz dans le conflit du Proche orient.

Youssef a dit…

ils ont aussi blocke des pro israeliens.
Par ailleurs ils ont aussi enleve la video de erdogan critikant perez sur mon profil.
cependant,je crois ke ton ami dont on a blocke le FB ne s'est pas soudainement enflamme pour le Moyen Orient;)

Marwen Ben Messaoud a dit…

@ Youssef : J'étais sûr que t'allais dire ça. Mais je ne te visais pas forcément en le disant.